Légion d’honneur

Toujours prompt à dégainer ici même http://viguiesm.fr/legion-dhonneur-et-patakes le résultat de mes lectures du 1er janvier ou de Pâques, ou du 14 juillet), dans la littérature abondante du Journal Officiel de ce début d’année, je mets un point d’honneur à parcourir les nominations au JO.

Je ne lis pas celles des sportifs ou des « people » comme le fait parfois la presse généraliste, mais plutôt celles du transport et de la mobilité, pour identifier les bénéficiaires de notre profession, récipiendaires de notre propres ministère (ce qui est rare depuis qu’il porte le titre d’écologie), ou d’autres ministères (ce qui arrive parfois plus souvent).

Il peut arriver qu’il m’en échappe, mais ce 1er janvier, les femmes sont particulièrement à l’honneur (ce qui arrive régulièrement, notamment depuis que Sarkozy alors président et poussant un coup de gueule contre l’absence de parité, reporta même une promotion dans l’attente de la révision des quotas.

Cette parité est plus facile quand les entreprises sont gérées par Monsieur et Madame, mais un représentant de PME du transport m’avait confié à l’époque qu’il était très marri d’avoir été retiré d’une promotion pour laisser la place à une femme qui n’avait selon lui comme seul mérite…. D’être une femme ! Nous étions alors dans les salons de l’Hotel Meurice que ce même récipiendaire avait qualifié de « haut lieu chargé d’histoire » ! si on pense au siège de la Gestapo, on peut dire que oui….

Il fut un temps également ou pour être nominé, les organisations professionnelles avaient des « quotas » qu’elles pouvaient proposer, c’est de moins en moins vrai. En revanche, être administrateur d’une caisse de retraite ou de prévoyance reste un bon filon.

Ci-dessous les noms du transport qui m’ont le plus marqué, qu’ils en soient félicités !

Décret du 30 décembre 2016

JORF n°0001 du 1 janvier 2017 texte n° 4
Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat
Au grade de chevalier

M. Poupard (Francois, Didier), directeur général des infrastructures des transports et de la mer au ministère ; 26 ans de services.

PROMOTION DU TRAVAIL
Au grade de chevalier
Mme Lefrançois, née Batrel (Chantal, Simone, Gabrielle), chef d’une entreprise de transport ; 40 ans de services.

Ministère de l’économie et des finances
Au grade d’officier
Mme Idrac, née Colin (Anne-Marie, André), ancienne ministre, présidente du conseil de surveillance d’un

Ministère de la défense
Au grade de chevalier
Mme Avé, née Olivier (Anne-Sophie, Marie), directrice d’une direction du ministère ; 25 ans de services.

Une année qui commence donc bien pour certain(e)s, début d’année où les femmes sont à l’honneur avec à la fois Mme Avé, mais aussi Anne Marie Idrac et une adhérente OTRE, entre autres.

Transport et Mérite

Toujours intéressant de lire le nominations, légion d’honneur ordre du mérite ou autres, notamment dans le transport ! A la promotion du 14 novembre 2016, on peut y lire

Ministère de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales
directement au grade d’officier (sans passer par la case chevalier ?)
Mme Hidalgo (Ana-Maria dite Anne), maire de Paris ; 34 ans de services.

Mais aussi Mme Borne (Elisabeth), présidente d’une société de transports en commun (de Métro à Paris) ou encore M. Beaudonnet (Eric, Jean), directeur de la stratégie et de l’ingénierie sociales dans une entreprise de transport ferroviaire ; 38 ans de services. Et de nombreux responsables de sociétés de transport (public) ou de transport… d’électricité !

Mais très peu de transport privé, excepté l’exception notable de M. Vigneron (Joël, Marc, Gilbert), directeur d’un groupe de transport ; 37 ans de services.

Nominations du 14 juillet!

Pas de nomination ou de promotion au titre de la légion d’honneur du 14 juillet, le transport n’a semble-t-il pas le vent en poupe, mais une nomination qui attirera l’œil des anciens au titre d’un autre ministère…
PROMOTION DU BÉNÉVOLAT ASSOCIATIF
Au grade de chevalier
M. Philippon (Jean-Paul, Henri), ancien directeur d’une société de transports routiers, ancien président départemental d’une association caritative ; 59 ans de services.

Voilà qui ne rajeunira personne et en tout cas pas ceux qui ont connu le CNR (Comité National Routier) dans les années 90, du temps des GPR et du monopole d’édition 100565_maxi_1cnrlogo_bmp1et en regardant les grandes heures du transport de l’époque, on retrouvera par exemple au CNT un certain nombre de personnes qui ont « fait » la profession, dont un certain nombre nous ont malheureusement quitté, paix à leur âmes, mais d’autres sont toujours là !

Légion d’honneur et patakes !

Le refus de la légion d’honneur par l’économiste Thomas Piketty, plutôt proche du PS a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Voir notamment http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/l-economiste-thomas-piketty-refuse-la-legion-d-honneur-1001742#xtor=EPR-226 ou encore l’article du Monde http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/01/02/piketty-apres-son-refus-de-la-legion-d-honneur-ils-ont-l-air-de-ne-pas-etre-contents_4548675_823448.html ou du Point http://www.lepoint.fr/societe/thomas-piketty-a-beau-refuser-la-legion-d-honneur-il-reste-nomme-02-01-2015-1893601_23.php ou http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0204049800735-thomas-piketty-refuse-la-legion-dhonneur-1079442.php

Mais la légion d’honneur a-t-elle encore un sens comme l’écrit fort justement Contrepoint ? http://www.contrepoints.org/2015/01/02/193111-la-legion-dhonneur-a-t-elle-encore-un-sens

En tous les cas dans les transports, en épluchant le J.O du 1er janvier, outre le tout nouvel ex président du CNR qui accède au grade d’officier (chevalier depuis 2004) http://viguiesm.fr/yves-fargues-elu-president-du-cnr-a-lunanimite/ , on y trouve également mon ami et camarade de promo Léandri (Didier, Jean-Marie), président et délégué général d’une organisation professionnelle de transport (Comité des Armateurs Fluviaux) ; 24 ans de services.

Mais également une certaine Mme Latron, née Mercereau Valérie responsable d’un syndicat professionnel du secteur des transports ; 40 ans de services. Ma curiosité naturelle m’a permis de vérifier qu’il s’agissait en fait de la Cfdt transports. Je ne connaissais pas jusqu’ici cette heureuse récipiendaire et c’est auprès de la ville de Boulogne, (et donc celle de l’ancien ministre des transports Cuvilliers que l’on en apprendra un peu plus (*)… http://www.ville-boulogne-sur-mer.fr/component/contact/contact/30 . J’ai appris depuis (*) que Madame Latron est une professionnelle de la négociation paritaire, maritime et fluviale. Qu’elle reçoive mes félicitations les plus sincères et comme quoi, ce blog d’humeurs est tout de même parfois un peu lu! et pour en savoir plus sur la promo complète : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000030008403&dateTexte=&oldAction=dernierJO&categorieLien=id

Une experte des transports chez les voyageurs ?

Alors que comme l’indique son profil Linkedin Eric Ritter quitte bientôt le poste de SG pour une autre experience professionnelle toujours dans les transports... la grande fédération des voyageurs (ou la fédération des grands voyageurs?) accueille à sa tête une femme. http://www.transporteurs.net/pagetype.asp?revue=transporteurs&pagetype=breves&brevenum=37456 Gageons qu’elle saura s’entendre avec une autre femme avec qui sa fédération se regroupe, celle des déménageurs qui a aussi une femme a sa tête et rappelons ce communiqué de juillet 2013 actuellement passé aux actes pour répondre à la question de la représentativité en 2016 (sur les comptes et les adhérents 2015), il y aura demain 3 fédérations : la FNTR, l’OTRE, et les ambulanciers-voyageurs-déménageurs- transporteurs de fond ! Rappelons que leur « mariage » est en marche depuis plus d’un an et a été adopté par les instances des principaux concernés communique_de_presse_commun_0 

Delphine Andrée élue présidente du GNTC

Delphine André a été élue présidente du Groupement du Transport Combiné GNTC le 16 octobre. Elle est présidente et actionnaire de GCA, groupe de sociétés spécialisées dans la 1891147_10152252661649887_2037200769_nlogistique à Montélimar (Drôme). La société a été fondée en 1932 par M. Charles André, grand-père de Delphine André. (Source : communiqué GNTC). Avec son (ex) mari à la présidence de la FNTR, le groupe Charles André est donc bien représenté dans le monde professionne.

Nominations!

Prochain départ de Bernard Prolongeau à la tête de l’AFT, le successeur confirmé cette semaine pour la présidence étant loin de faire l’unanimité dans la profession, il s’agit de Jean Paul Deneuville, ancien délégué général (mais toujours très influent conseiller du président) de la FNTR. Il garderait par ailleurs ses fonctions de conseil à la FNTR, cette nomination faisant grincer des dents dans la profession à ceux qui auraient préféré qu’un professionnel reprenne la présidence de la FNTR

CNR : On annonce aussi l’arrivée d’Yves Fargues, président de TLF au titre de son organisation à la tête du CNR. Les grands groupes seront donc bien représentés.

Par ailleurs, Christophe Di Costanzo, 1er vice président de la20131017_144954 Chambre des déménageurs et également Président de l’OTRE Midi Pyrénées a démissionné de ses mandats à la CSD dont il reste simple adhérent lors du comité de direction des déménageurs du 16 octobre. Chambre syndicale qui a voté son rapprochement avec les voyageurs et les ambulanciers, rapprochement d’organisations, mais pas encore de siège, restant pour le moment à Montreuil. Et bientôt d’autres nouvelles concernant les mouvements d’aller et venues dans la profession.

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/79137/jean-paul-deneuville-est-nomme-president-delegue-general-de-l-aft.html

Mouvements dans la profession:

Comme avant chaque été, çà bouge dans l’aréopage du transport, notamment chez Novatrans http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/76134/novatrans-dans-la-tourmente.html#&panel1-1 mais aussi chez les chargeurs de l’AUTF où Philippe Bonnevie va prendre une retraite bien méritée et être remplacé par Christian Rose. Souhaitons à l’un une bonne retraite, et à l’autre bonne chance dans ses nouvelles fonctions !

Nomination

Comme à la promotion de la légion d’honneur pascale, peu de transporteurs à la promotion de l’ordre du mérite du 15 mai. Notons tout de même la nomination de Mme Plotton, née Clément (Sylvie, Marie), secrétaire générale d’une organisation professionnelle départementale de transporteurs routiers. 33 ans de services. la dynamique et sympathique déléguée générale d’un syndicat de transporteurs de la Loire et bien connue des déménageurs locaux http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20140515&numTexte=3&pageDebut=08034&pageFin=08057

D&O, Klesia et Malakoff-Médéric : grandes manœuvres dans les assurances

A l’occasion d’un séminaire réunissant 250 managers du groupe de protection social Klesia, le dirigeant du groupe, Christian Schmidt de la Brelielogo-klesia1
http://www.argusdelassurance.com/carnet-des-decideurs/schmidt-de-la-brelie-christian,53502 a présenté le plan «Ambitions 2016» qui fixe les grandes lignes stratégiques pour les trois années à venir http://www.argusdelassurance.com/acteurs/klesia-presente-son-plan-ambitions-2016.66016

Le plan de développement de Klesia s’attachera, à «fidéliser et saturer par le multi-équipement le portefeuille existant», à «poursuivre le développement des accords de branche», a indiqué le directeur général. Une ambition servie par différentes actions détaillées lors de ce séminaire. «Klesia doit entrer dans la logique du « satisfait ou remboursé » si nous ne répondons pas à un client dans un délai fixé», a expliqué dans un communiqué Christian Schmidt de La Brélie.

Figure du monde paritaire, Bernard Devy président (FO) de Klésia et de l’Ocirp s’inquiète des conséquences pour les salariés de la décision du Conseil constitutionnel sur les désignations de branche, assure qu’un rapprochement de Klésia avec Malakoff-Médéric n’est pas d’actualité, et défend l’action des partenaires sociaux en matière de prévoyance et de retraite complémentaire.

Pourtant, il semblerait que les grandes manœuvres, dans le cadre d’un déménagement annoncé du groupe Klesia dans le 17ème arrondissement, et de la création d’une grande « maison du transport » qui rassemblerait les principales fédérations professionnelles, soient bien, elles, à l’ordre du jour.

Le débat serait bien d’aller des 11 groupes de prévoyance actuels vers un shéma de 3+1 comme l’écrit par ailleurs l’argus de l’assurance http://www.argusdelassurance.com/acteurs/en-route-pour-le-schema-du-3-1.66671

Bernard Devy, président de Klesia, président de l’Ocirp, ancien secrétaire confédéral de FO, ancien président de l’Arrco, est nommé en qualité de président de l’institution de prévoyance interprofessionnelle. Catherine Grandpierre-Mangin, directrice générale de l’Office de coordination bancaire et financière (OCBF), représentant le Medef, est élue à la vice-présidence.

Une commission des risques

Thibault Lanxade, membre du conseil exécutif du Medef, président du pôle entrepreneuriat et croissance et président-directeur-général d’Aqoba, est nommé en tant que président de la commission des risques. Robert André, membre de la CFDT, retraité de la banque Dupuy de Parseval, se voit confier la vice-présidence.

Une commission d’audit

Membre du conseil exécutif du Medef, président de la Fédération des services à la personne et président d’Acadomia, Maxime Aiach est nommé à la présidence de la commission d’audit. Patrick Le Metayer, ancien secrétaire général adjoint de la Fédération nationale FO de la pharmacie et secrétaire de la branche pharmacie, est nommé en tant que vice-président.

Une commission d’action sociale

Jacques Gazé, président du Syndicat national de la publicité (CFTC), vice-président de la Fédération communication et actuellement en poste chez JC Decaux, est nommé en qualité de président de la commission d’action sociale. Bruno de Monplanet, membre du Medef, ancien membre de la direction des ressources humaines, ancien directeur du Centre de formation du groupe Pernod Ricard et conseiller auprès du directeur de Pernod Ricard University, est nommé à la vice-présidence.