Nominations du 14 juillet!

Pas de nomination ou de promotion au titre de la légion d’honneur du 14 juillet, le transport n’a semble-t-il pas le vent en poupe, mais une nomination qui attirera l’œil des anciens au titre d’un autre ministère…
PROMOTION DU BÉNÉVOLAT ASSOCIATIF
Au grade de chevalier
M. Philippon (Jean-Paul, Henri), ancien directeur d’une société de transports routiers, ancien président départemental d’une association caritative ; 59 ans de services.

Voilà qui ne rajeunira personne et en tout cas pas ceux qui ont connu le CNR (Comité National Routier) dans les années 90, du temps des GPR et du monopole d’édition 100565_maxi_1cnrlogo_bmp1et en regardant les grandes heures du transport de l’époque, on retrouvera par exemple au CNT un certain nombre de personnes qui ont « fait » la profession, dont un certain nombre nous ont malheureusement quitté, paix à leur âmes, mais d’autres sont toujours là !

décès de Maurice Voiron

C’est avec une profonde tristesse que nous vous faisons part du décès de Monsieur Maurice Voiron, survenu jeudi soir.

Monsieur Voiron, Directeur Général d’une entreprise familiale de transport dès 1966, et maire de Jarnac de 1976 à 1990, a été administrateur de la FNTR puis président de cette dernière de 1983 à 1990.

Membre du Conseil d’administration de la CARCEPT, de la CARCEPT-Prévoyance et de l’IPRIAC là où je l’ai cotoyé comme « voisin de table », il m’a toujours frappé par sa vivacité intellectuelle et son acuité d’esprit malgré l’âge ava avant d’être françant. Frappé par la maladie, il a occupé notamment les fonctions de Vice-président puis de président de la CARCEPT de 1988 à 1992 puis de 1996 à 2000.

Il aura été un des grands hommes qui ont marqué l’histoire de la protection sociale du transport.

Ses obsèques auront lieu le lundi 27 juillet à 15 heures , en l’Église Saint Pierre à Jarnac.arton740-f8134

http://www.sudouest.fr/2015/07/23/jarnac-maurice-voiron-le-deces-d-une-grande-figure-2077090-1179.php

http://www.charentelibre.fr/2015/07/23/jarnac-l-ancien-maire-maurice-voiron-est-decede,2009084.php

http://www.sudouest.fr/2015/07/24/maurice-voiron-s-est-eteint-2077651-813.php

 

 

décès du professeur Bauchet

Décès de l’un de mes professeurs émérites, le professeur Bauchet l’académicien, nous devions fêter les 40 ans du DESS ensemble en juin prochain et je le revoyais chaque année toujours en verve malgré l’âge avancé http://www.asmp.fr/fiches_academiciens/bauchet_carriere.htm

2 articles prémonitoires en sa mémoire, écrits il y a plus de 20 ans, par un autre ancien étudiant du professeur, journaliste des Echos croisé dans les couloirs de la SITL il y a encore peu de temps :

l’environnement à besoin du cabotage (maritime) sinon tout va aller à la route  http://www.lesechos.fr/23/09/1993/LesEchos/16482-138-ECH_l-environnement-a-besoin-du-cabotage.htm et menaces sur le pavillon français  http://www.lesechos.fr/10/02/1997/LesEchos/17332-114-ECH_menaces-sur-le-pavillon-francais.htm

Communiqué du président : décès du professeur Pierre Bauchet, troisième président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (1979-1981)

J’ai le regret d’informer l’ensemble de la communauté universitaire de Paris 1 Panthéon-Sorbonne du décès du Professeur Pierre Bauchet, ancien président de notre université, survenu le 31 mars 2015 à l’âge de 91 ans.

Né en 1924 à Saint-Denis, docteur en droit puis agrégé de droit et des sciences économiques, Pierre Bauchet entre au CNRS en 1951. Sa carrière universitaire et son activité scientifique, d’une exceptionnelle fécondité, se poursuivent ensuite comme chargé de cours à la Faculté de Droit de Nancy (1953) puis assistant à la Faculté de Droit de Paris (1954). Chargé de mission au Commissariat général au Plan (1954-1956), il est élu professeur aux Facultés de Droit et des Sciences économiques de Rabat puis de Lille (1956-1962). Après avoir occupé de 1962 à 1966 les fonctions de directeur des études à l’Ecole nationale d’administration (ENA), il est élu en 1966 à la Faculté de Droit de l’université de Paris en qualité de professeur d’économie politique et rejoint en 1971 la nouvelle université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige notamment le diplôme d’études spécialisées « Transports internationaux » et le DEA « Transports ». Il est également directeur scientifique du CNRS (1967-1974), président de la section « Économie » du Comité national du CNRS, président du Comité consultatif de la recherche scientifique et technique dit des « Douze sages » (1970-1972), président de la commission de la recherche pour le VIe Plan (1971-1975), membre du Comité directeur du fonds d’aide et de coopération (1972-1986), vice-président du Conseil supérieur de la marine marchande (1980-1996), directeur du GRECO CNRS « Transport et Espace » et président du Comité des directeurs de laboratoire du CNRS d’Ivry.

Son œuvre scientifique est considérable : membre du comité de direction de la revue Transports, il est l’auteur d’un livre classique, plusieurs fois réédité, sur L’Expérience française de planification (1958) et de nombreux autres ouvrages, dont on retiendra La Nouvelle Comptabilité nationale (1975), Le Transport international de marchandises (1983), Le Transport international dans l’économie mondiale (1988) et, plus récemment, Concentration des multinationales et mutation des pouvoirs de l’État (2003) et Régulation et mondialisation. Le modèle américain revu par l’Europe (2007).

En 1979, Pierre Bauchet devient, après François Luchaire et Hélène Ahrweiler, le troisième président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, poste qu’il occupe jusqu’en 1981. Membre de l’Académie de Marine (1983), il entre le 17 mai 1994 à l’Académie des sciences morales et politiques dans la section « Économie politique, Statistique et Finances », au fauteuil laissé vacant par le décès de Pierre La Lande de Calan. Il laisse à la fois le souvenir d’un très grand universitaire, d’un savant et d’un chercheur de premier plan dans le champ de l’économie de la régulation et des transports et d’un administrateur très compétent, résolument engagé au service de l’enseignement supérieur public et de la recherche, de l’université et de l’État.

Ses obsèques auront lieu le mardi 7 avril à 14h30 en l’église Saint-Médard (141, rue Mouffetard, Paris Vème).

Devoir de mémoire

Après le brusque décès ces 2 dernières semaines de personnalités de Demeco http://viguiesm.fr/deces-christophe-piriou-accidentel-a-51-ans/ et http://viguiesm.fr/deces-de-gerard-tiercelin/, je ne rendrai pas compte ici de ces deux cérémonies, forcément émouvantes, où certains ne souhaitent pas que leur présence soit mentionnée, mais de grands noms du déménagement étaient présents. A l’inverse, ceux qui font ou sont sensé « faire » la profession aujourd’hui ont brillé parfois par leur absence pour certains d’entre eux, sans doute plus préoccupés à regarder vers l’avenir que vers le passé.

Pourtant, savoir regarder le passé en face pour mieux en tirer les leçons pour le futur fait partie du devoir de mémoire sans lequel toute construction n’est pas assise sur des bases solides mais uniquement sur du sable.

Ainsi, l’intervention en négociations paritaires ce jeudi 11 septembre de Philippe Choutet, sous sa casquette actuelle (et plus pour très longtemps) de « Klesia Carcept Prev » dans le cadre d’une présentation aux partenaires sociaux du régime d’inaptitude IPRIAC, avait tout le sel des grandes périodes de négociations qu’ont connu les plus anciens http://viguiesm.fr/vers-une-majoration-du-travail-de-nuit-en-demenagement/

Pour revenir au devoir de mémoire avec une note plus personnelle, les Cérémonies de commémoration du centenaire de la grande guerre (pourquoi fêter le début d’une guerre?) concomitantes avec les 70 ans de la libération, m’ont conduit ces derniers jours de monument aux morts jusqu’au camp de concentration du Stuthoff qui bien qu’en Alsace, n’en est pas moins sur notre territoire national http://pcona.over-blog.com/2014/09/devoir-de-memoire-8.html. 20140831_104413 Occasion d’honorer un grand transporteur, qui outre le fait d’être mon trisaieul, était également le grand père d’un autre armateur de renom qui l’avait recherché ainsi que ses cousins mais hélas en vain au sein de la 2ème DB de Leclerc, et disparu également récemment.http://viguiesm.fr/deces-de-tristan-vieljeux/ .

Or sans le sacrifice de ces quelques hommes et femmes et notamment des 116 fusillés du 1er septembre 44, la paix serait aujourd’hui un vain mot.20140831_100519

Pour revenir au déménagement, (dont tous n’ont pas eu un comportement exemplaire, mais qui comptent aussi de grands résistants), je me souviens également d’avoir participé en son temps aux obsèques de Nicolas Demonceau, fils de président de syndicat de déménageurs et de groupement, parti également trop tôt, mais également de Nicole Percot, où toute une profession était rassemblée et où j’avais à l’époque tout mandat pour contribuer à la représenter. En revanche, je n’ai pas pu à mon grand regret participer à la cérémonie en l’honneur de Louis Laurent au moment où mes relations professionnelles étaient des plus tendues, et n’ai pu aller à celle de Bernard Caille « qu’à des fins strictement personnelles et aucun cas professionnel ». Cela m’a paru regrettable car lors de leur dernier voyage, occasion de montrer à ceux que l’on a pu croiser et apprécier toute l’estime que nous leur portions. Et n’oublions pas non plus dans ce rappel Philippe Wulput parti trop tôt à 50 ans en mai 2000, avant la signature de l’accord RTT dont il était l’initiateur, et accompagné par toute une profession et au delà au Père Lachaise. Une salle de réunion est d’ailleurs supposée porter le nom http://viguiesm.fr/jamais-autant-de-cdd-depuis-1999/

Lutte contre le cabotage illégal en moins de 3,5 T ?

Un utilisateur polonais de moins de 3,5 T vient de se voir interdire tout trafic en France par la préfecture d’Ile de France pour une durée d’un an pour abus et détournement des règles de cabotage, à quelques jours des européennes.  Cette information fait partie des plus relayées dans la blogosphère de la semaine! Pour en savoir plus: http://www.economievisio.com/n31-france/article-cabotage-routier-illegal-un-transporteur-polonais-lourdeme.html?id=9310 Très bien, mais pour un de pris, combien d’impunis ? Et peut-on être certain que le même ne reviendra pas  en toute illégalité ? Seule l’immobilisation du véhicule avec sabot est en fait vraiment efficace !

Mais il est peut être temps que j’exhume de mes archives cet article de l’OT datant de juin…. 1997!OT 001

Il était écrit à l’époque à propos de moins de 3,5T et de ceux que l’on appelait les « louageurs », je cite : « le salariat des louageurs agrémenté par exemple de la pose de chronotachygraphe est un moyen de faire remonter les prix il faudra bien que le travail soit fait, d’autant que l’accès aux centres villes est de plus en plus problématique… Puis avant on lit : « Christian Rose voudrait voir disparaître le fossé entre moins et plus de 3,5T…. défendant la mise en place d’une vignette d’identification des transporteurs légers pour compte d’autrui, la CLTI souhaiterait par la voix de son président, que les contrôles soient plus musclés, avec notamment immobilisation des véhicules. Son délégué insistant sur un autre aspect du problème, la concurrence franco-française, il s’agit là d’un gisement d’emplois fabuleux qu’on ne peut perdre puisqu’il s’agit d’emplois locaux !

La, j’avoue que je me suis un peu « planté », mais qui aurait pu croire il y a 17 ans que même en local, le trafic en VUL serait réalisé par des opérateurs des pays de l’Est à demeure chez nous ?

Pour le reste, demande du chrono pour les VUL, convergence de vues entre inspection du travail, représentants des employeurs transport léger compris, pas grand chose de changé sous le ciel du transport. Voilà qui a défaut de nous rajeunir ne nous vieillit donc pas !20130703_215111

A noter qu’une réunion est prévue début juin à la DREAL Ile de France début juin sur le travail illégal dans le déménagement ! On verra bien ce qui en sortira.

Nostalgie

Retrouvé en triant des archives, le bulletin d’adhésion des transport Walbaum de Reims walbaum(pas encore du tout Calberson et encore moins Géodis) à la Chambre des loueurs d’automobiles industriels (pas encore CLTI et encore moins TLF) en 1934 pour 60 francs (Poincaré qui a pris la suite du franc Germinal en 28), barème prévu pour entre 4 et 10 véhicules.

Qu’est ce que déménager à la cloche de bois ?

La cloche est un instrument en métal que les commerçants accrochaient au-dessus de leur porte de manière à la faire tinter lorsqu’un client entrait, pour prévenir le vendeur d’une visite. Or, si cette cloche est en bois, elle ne fait aucun bruit. Ainsi, à la cloche de bois signifie à l’insu d’autrui, sans bruit aucun. Utilisée dès le XIXe siècle, elle date pourtant du XVIIe avec la formule à la sonnette de bois. Préalablement (au XIXe siècle) « déménager à la ficelle » (corde pour descendre ses affaires par la fenêtre) ou « déménager à la sonnette de bois », l’expression avec la cloche de bois désigne la poulie équipée d’un couvercle en bois sur les lucarnes en Hollande pour faire entrer ou sortir des meubles encombrants, un locataire peu scrupuleux pouvant également utiliser cette poulie http://viguiesm.fr/qui-est-le-journaliste-devenu-depuis-celebre-et-qui-realise-sa-premiere-television/

Décès de Tristan Vieljeux

Vendredi 9 mai ont eu les obsèques de Tristan Vieljeux. http://fr.wikipedia.org/wiki/Delmas_(compagnie_maritime) Annoncé ici http://viguiesm.fr/deces-de-tristant-vieljeux/; ce moment de recueillement était émouvant avec des textes et une prédication fort à propos basée sur l’arche de Noé, premier armateur de l’histoire. 20140510_123713Moment émouvant également le mot des proches et notamment l’un de ses petits fils qui rappelait les propos de son grand père, qui dans des accents gaulliens trouvait normal que l’on puisse être de gauche à 20 ans, moins à 40 !

Tristan Vieljeux fait partie de ceux qui m’ont attiré vers le transport dans les années 80, au moment de mon stage de fin d’étude à la CGM, et de mon mémoire sur l’analyse comparée du statut des marins en termes d’emploi et de formation chez Delmas Vieljeux et à la CGM. C’est au sein de la banque filiale de Delmas Vieljeux, la Banque de l’Union Maritime et Financière que j’ai pu faire mes premières armes professionnelles et mes premiers stages d’été. http://www.developpement-durable.gouv.fr/Deces-de-Tristan-Vieljeux.html

http://www.meretmarine.com/fr/content/deces-de-tristan-vieljeux

Occasion  de revoir quelques personnalités du transport, et notamment protestantes dont Jean Chapon (*) pas revu depuis des années, ancien président des « chargeurs » du « CNUT » avant qu’il ne devienne l’Association des Utilisateurs de Fret AUTF.const-divers-affiche-71-delmas_vieljeux-Sandy_HOOK

Jean Chapon X 1948 et École des Ponts 53, quasi contemporain de Tristan Vieljeux http://www.histoire-dac.developpement-durable.gouv.fr/biographies.xsp?biographie=CHAPON-JEAN a a publié des articles passionnants comme La mer est mon métier https://x-mer.polytechnique.org/public/Temoignages/Int_Jean_Chapon_Groupe_X_-_MER.pdf

Les Déménageurs dans la presse

Bon article dans le Figaro sur Virginie Brunel, http://blog.lefigaro.fr/legales/2014/03/virginie-brunel-directeur-general-du-groupe-demeco.html DG du groupe Demeco dirigé par Patrick Borhauser http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/orleans-metropole/saint-jean-de-le-ruelle/2013/05/17/un-orleanais-n1-du-demenagement_1553066.html

2) D max déménage 650933_0203316823578_web_tete

Un déménageur a choisi une voie pas banale pour faire sa propre publicité http://www.lesechos.fr/economie-politique/regions/idf/0203319972854-d-max-demenage-pour-claude-lelouch-650780.php et http://www.lesechos.fr/economie-politique/regions/idf/0203312280631-les-gros-bras-de-d-max-s-invitent-dans-un-film-de-lelouch-650933.php

Il faut dire que le concept sponsoring du cinéma à l’heure où on ne parlait pas encore de sponsoring, a fait les beaux jours d’un déménageur dans l’un des films les plus regardés en France. « Elle va marcher beaucoup moins bien » http://www.youtube.com/watch?v=BN2DIXHDlmI

3) Vidéo d’un déménageur confronté aux problèmes successoraux

Sujet déjà abordé ici ou lors d’un congrès de déménageur consacré à la transmission d’entreprises, cette vidéo des Echos avait échappé à ma vigilance il y a quelques semaines. La voilà en ligne http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203290927464-caille-comment-l-indivision-a-failli-avoir-raison-du-groupe-647843.php

Trop de taxes ! L’impôt tue l’impôt (et la mobilité)

Mesure peu annoncée dans la presse, la hausse des droits de mutation ce samedi 1er mars qui dans la plupart des départements vont passer de 3,8 à 4,5% pour financer les dépenses sociales et le désengagement de l’Etat, ce qui aura pour effet d’alourdir  l’apport personnel (non financé par les banques) dans de nombreux cas de 2 à 3000 €! frein supplémentaire à la mobilité (et donc au déménagement?) de nos concitoyens!  Voir notamment http://www.toutsurlimmobilier.fr/droits-de-mutation-hausse-des-frais-de-notaire-effective-le-1er-mars-2014.html

http://www.lefigaro.fr/immobilier/2014/01/19/05002-20140119ARTFIG00170-immobilier-hausse-generalisee-des-droits-de-mutation.php

Cette surcharge fiscale m’amène à regarder avec sympathie les mouvements de protestation dès lors qu’ils sont pacifiques, comme celui des artisans, commerçants et transporteurs en colère à Bercy ce jeudi 27 contre le RSI avec le mouvement Sauvons Nos Entreprises.1661845_10152274565629887_1589227706_n

http://blogs.mediapart.fr/blog/newcotcot/210114/marche-ou-creve-lepreuve-de-verite-pour-les-tpe-avec-sauvons-nos-entreprises

http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/societe/patrons-tpe-pme-relient-a-pied-niort-a-paris-alerter-statut-17-02-177756/

Or les médias ont presque plus parlé de la manifestation des intermittents du spectacle devant le siège du Medef http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/bras-de-fer-entre-patronat-et-syndicats-sur-l-assurance-chomage-914269#xtor=EPR-226 (dont il ont « séquestré » un moment le délégué général Ile de France), que de la manifestation des petits patrons harassés par les charges. http://www.sauvonsnosentreprises.fr/ et pour les plus motivés d’entre eux après une marche de 27 jours depuis la Rochelle!

Il y avait pourtant plus de CRS que de manifestants car ne 1964854_10152274837589887_168254261_nbloque pas Bercy qui veut ! Il y avait plus de monde à la marche des beurs en 1983 qu’à celle des indépendants en 2014 pourtant largement aussi méritants car se battent pour sauver leurs entreprises et leurs emplois.

Et je sais un peu de quoi je parle pour en avoir également discuté avec plusieurs d’entre vous. Le RSI, pour un service déplorable, vous tombe rapidement dessus (et sur moi aussi, car c’est « obligatoire » en tant que « libéral », avant de vous taxer sur tous vos revenus, y compris vos allocations chômage) puis vous demande de prouver que vous êtes allocataire avant de reconnaître que vous êtes peut-être doublement affilié à la sécurité sociale générale et à un régime secondaire, avec à chaque fois des « trous » d’affiliation de 3 mois lors des changements de régime, avant finalement d’accepter (à contre cœur) de vous rembourser. Car avec le RSI il faut toujours payer d’abord pour éviter les huissiers, même si les sommes demandées dépassent 100% de votre revenu. Mon cas personnel est donc actuellement (provisoirement) réglé, mais fonctionnant sur N-2, ils reviendront, et cette fois à bon droit, étant dans l’intervalle dans l’incapacité de provisionner des sommes aléatoires suite à des appels de cotisations non justifiés et non cohérents. Combien de son Chiffre d’Affaires consacrer à sa protection sociale : 22% ? 50%, plus ? Nul ne le sait réellement et espérons qu’un rendez vous programmé avec un expert comptable m’apportera la réponse.

Pendant ce temps, et pour ne pas être en reste face aux mauvaises nouvelles post-municipales, ce qui se prépare après les municipales…. Un remaniement ministériel (peut être) ? Une limitation à 80 KM/H sur route, sans doute…. http://www.lefigaro.fr/automobile/2014/02/12/30002-20140212ARTFIG00149-vitesse-limitee-a-80-kmh-une-decision-apres-les-municipales.php

On peut comprendre parfois que face à certains sentiments d’impuissance voire d’injustice, une certaine partie de la jeunesse (et pas seulement) puisse avoir envie d’en découdrehttp://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/02/25/frustree-la-jeunesse-francaise-reve-d-en-decoudre_4372879_1698637.html

J’en discutais encore récemment avec un comparse, passé par Science Po, les grands cabinets d’audit et la banque qui écrivait J’en veux à mes collègues des cabinets d’audit qui m’ont appris « à créer toujours plus de valeur pour l’actionnaire », ce sont mes patrons banquiers-voyous que j’ai vu éviter toute fiscalité et toute responsabilité pénale. Nantis français : je vous déteste, je vous maudis !

Qu’avons nous fait de nos idéaux quand nous manifestions aux cris de « Devaquet au Piquet » en 1986 devant l’Assemblée Nationale ou l’esplanade des Invalides, pour plus d’égalité et moins de sélection et quelque part un monde plus juste? Que lors de notre mai 68 à nous, nous apprenions à porter des baskets pour courir vite et éviter les charges de CRS et les lacrymos, tout en reprenant nos cours de Droit et d’Economie dès le lendemain, parce que bon, on n’allait quand même pas rater les cours.1798104_740461075987512_1353037699_n