Ecotaxe: Où en est-on ?

Après le vote cette semaine sans modifications, on lira avec attention l’article gratuit du jour du flash transport http://www.flash-transport.com/news/economie/1531707/1541645/La_Bretagne_paiera_moitie_moins_d_ecotaxe

Le projet de loi mettant en place la répercussion de l’écotaxe poids lourd a été adopté. Le transport de lait par citerne y échappe et le taux de minoration passe à 50% pour la Bretagne, et à 30% pour l’Aquitaine et Midi-Pyrénées. Frédéric Cuvillier a défendu le système de taux de répercussion forfaitaire malgré les problèmes soulevés.

Mais aussi : http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/64610/ecotaxe-pl-la-douane-tente-d-expliquer-le-mode-d-emploi.html

Et une carte « non officielle » du réseau taxé par AS24, téléchargeable ave qualité http://www3.as24.com/ecotaxe/Carte-reseau-ecotaxe-as24.pdf

http://www.coe-rexecode.fr/public/Analyses-et-previsions/Documents-de-travail/Quel-serait-l-impact-d-une-taxe-carbone-sur-l-industrie-francaise

http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=32074

Et le bonus malus invalidé par les sages. Pas pour le principe, mais parce que tout le monde n’y est pas soumis: entreprises et particuliers…. A quand l’invalidation de l’écotaxe? http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0202698697796-le-bonus-malus-energie-censure-par-le-conseil-constitutionnel-557409.php?

Pendant ce temps Alain Spinelli s’est constitué en association « Alain Spinelli Collectif National de Préservation du Transport Routier Français » publié au Journal Officiel du 30 mars 2013. Les actions qu’il a initié dans le cadre de son mouvement du 4 février 2013 contre l’écotaxe vont donc pouvoir se poursuivre dans un cadre légal, apolitique et non syndiqué.

La première phase sera de donner la parole à la profession du transport routier sur ses aspirations et sur ses revendications.

Son mouvement a eu les honneurs d’une double page dans la revue France Routes, france route spinellifrance route spinelli 001et gageons qu’il n’en restera pas là. Je vous indiquerai très prochainement comment le soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 3+2=?