Elections TPE : bide et couacs en série

Pour la première fois de leur vie, les salariés des TPE de moins de 11 étaient appelés à voter.

Mais entre les programmes et les bulletins arrivés souvent à quelques jours seulement de la clôture du scrutin, et le programme « javascript » qui « bugue » pour le vote internet, un de mes amis dirait qu’il « winschtrouphe », pas facile de voter.

Pourtant à voir la liste jointe dans le transport, on avait l’embarras du choix, et surtout l’embarras comme aurait dit Coluche, avec des noms de syndicats plus qu’exotiques. Moi qui ai pourtant participé aux négociations nationales, je les connais en principe tous. Il faut dire qu’il y avait un peu d’argent à prendre au plan national. C’est ce que me concédait un délégué syndical rencontré cette semaine au cours de la signature d’un protocole électoral en entreprise. Heureusement que les entreprises ne sont pas aussi inorganisées dans l’organisation de leurs élections que l’État !!

Pour en savoir plus sur ces élections qui se terminent et leurs 8% de votants, voir notamment les Echos : http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202442584383-elections-tpe-couacs-en-serie-et-peu-de-votants-519661.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *