Représentativité syndicale : la FNCR perd sa représentativité, et quid du côté patronal ?

Par arrêté du 13 août joe_20130813_0047 http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20130813&numTexte=47&pageDebut=13811&pageFin=13811 (et non du 13 octobre 2013!!) le syndicat des routiers a perdu sa représentativité. Certains ont pu lire http://www.csdemenagement.fr/actualites/1226-representativite-syndicale.html qu’il s’agit de la FNTR, qu’ils se rassurent, la représentativité de la principale fédération du transport n’est pas remise en cause, il s’agit d’une « coquille ». Par contre la représentativité des petits syndicats sectoriels (frigo, matière dangereuses, Unostra, déménagement) risque bien d’être remise en cause car non représentatifs sur le champ de la convention collective des transports routiers et des activités auxiliaires du transport. Par similitude avec la règle de représentativité régissant les syndicats de salariés par la loi d’août 2008, ils risquent demain d’être contraints de s’affilier un syndicat reconnu sur le champ pour continuer à exister et notamment avoir le droit de négocier… A ce jour dans le transport, seule l’OTRE a du faire cette preuve de représentativité. cp_Transport_non_representativite

Côté syndicats, si vous avez des élections professionnelles à organiser, vous n’avez donc plus la FNCR http://www.fncr.fr/ mais uniquement les 5 syndicats de l’arrêté joint à inviter et dont vous verrez ci-après les scores au plan national. Pour connaître leur adresse, nous consulter.

la Confédération française démocratique du travail (CFDT) : 32,65 % ;

– la Confédération générale du travail (CGT) : 26,78 % ;

– la Confédération générale du travail-Force ouvrière (CGT-FO) : 22,76 % ;

– la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) : 13,05 % ;

– la Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres (CFE-CGC) : 4,76 %.

Dure sanction néanmoins pour le syndicat des routiers qui a beaucoup fait pour la profession et amitiés à Raymond, Daniel et tous les autres qui doivent quitter la table des négociations, des instances paritaires, D&O, OPCA et autres du jour au lendemain, mais l’OTRE avait aussi connu la même chose en son temps….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *