L’immobilier s’installe dans la crise

Après la province, l’immobilier francilien s’est à son tour installé dans la crise, même si les prix affichent encore une hausse de 1,9% en moyenne régionale. Le coup de mou se manifeste notamment par une chute assez considérable du volume des ventes dans une région où les besoins en logement ne se démentent pas.

Aucun territoire francilien n’échappe à ce repli: le nombre de transactions s’est affaissé de 22% au deuxième trimestre 2012 à Paris comparé à la même période l’an dernier. En petite couronne le recul est de 19% et de près du quart (-23%) en grande couronne, selon des chiffres publiés ce matin par la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France.

Voir notamment:

http://logement.blogs.liberation.fr/serafini/2012/09/apr%C3%A8s-la-province-limmobilier-francilien-est-%C3%A0-son-tour-entr%C3%A9-en-crise-m%C3%AAme-si-les-prix-affichent-encore-une-hausse.html

http://www.capital.fr/immobilier/actualites/la-hausse-des-prix-de-l-immobilier-parisien-est-une-illusion-d-optique-755834#xtor=EPR-226

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 7+3=?