Les indépendants peuvent être désormais sanctionnés pour infraction à la durée du travail

Un décret du 26 juillet au JO du 28 prévoit que les infractions à la durée du travail des conducteurs indépendants du transport public routier, constatées par les agents de contrôle mentionnés à l’article L. 3315-1 du code des transports (notamment : officiers de police judiciaire, inspecteurs et contrôleurs du travail, agents des douanes), sont passibles de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Ce texte accompagne l’ordonnance n° 2012-814 du 22 juin 2012 relative à la durée du travail des conducteurs indépendants du transport public routier qui a transposé, pour ce qui concerne le temps de travail des conducteurs indépendants, la directive 2002/15/CE du Parlement européen et du Conseil du 11 mars 2002 relative à l’aménagement du temps de travail des personnes exécutant des activités mobiles de transport routier. Cette ordonnance a défini les règles applicables en matière de durée du travail des conducteurs indépendants (articles L. 3312-4 à L. 3312-9 du code des transports).

Mais je m’interroge toujours sur la façon dont on imposera à un artisan indépendant à se mettre en position « travail », quand il faut autre chose que de la conduite. Et comment un conducteur de – 3,5 T pourra faire l’objet de contrôle de temps de travail sans Livret Individuel de Contrôle ????

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?dateTexte=&categorieLien=id&cidTexte=JORFTEXT000026229678&fastPos=37&fastReqId=1852762567&oldAction=rechExpTexteJorf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *