Le droit au-delà du droit

Les entreprises ont trois types de réactions quand on leur parle du droit et de la justice telle qu’elle s’exerce dans notre pays. Elles sont toutes trois loin d’être dénuées de tout fondement – pour parler par antiphrase. C’est généralement la complexité et la lourdeur qui sont évoquées en premier. Qui peut le contester ? « Le droit en vigueur en France représente plus de 26 millions de mots, 58 codes, 2.000 lois, 26.000 décrets et les seuls décrets réglementaires représentent plus de 136.000 articles » : ce décompte était effectué noir sur blanc dans le projet de dossier de Matignon sur la réforme de l’Etat. Il a disparu dans la version finale publiée mardi… Le second reproche des entreprises concerne la lenteur des procédures http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/debat/0202462888632-le-droit-au-dela-du-droit-522995.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *