La libéralisation du cabotage n’est plus pour demain

Et tout le monde s’en félicite 110_F_34226350_EeCElMJmWxCZ3t7OS0GMljHfmrNyBnAF

Le commissaire européen aux transports, Siim Kallas, annonce que la libéralisation du cabotage routier en Europe ne sera pas pour 2014. Il a déclaré vouloir maintenir les conditions de cabotage déjà existantes. Kallas a estimé par ailleurs que la libéralisation du cabotage pouvait entraîner un risque d’abus par certains transporteurs et une baisse des normes sociales dans le transport. Du coup, la réglementation française ne change pas. La France autorise au maximum trois opérations de cabotage successives dans le cadre d’un transport international à destination de la France, et dans un délai de sept jours. En revanche, une seule opération de cabotage est autorisée si le transport international de départ n’est pas destiné à la France. Le projet était de lever toutes ces restrictions.

Voir notamment : http://www.fntr.fr/lactualite/actualites/le-cabotage-ne-sera-pas-liberalise?field_domaine_tid=All&field_expertise_tid=All et http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/65690/la-liberalisation-du-cabotage-n-interviendra-pas-en-2014.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 0+6=?