Fôtes d’Hortografe : Mea Culpa

On m’a parfois reproché ce qui souvent est soit une « dyslexie des doigts », soit une correction automatique impulsive et erronée du correcteur intégré, soit encore une absence de relecture ou une relecture informatique qui ne fait pas apparaître les mêmes lacunes que dans un support papier. Souvent d’ailleurs, la relecture par un tiers constitue la meilleure garantie.

Moi qui avait toujours 20 en « dictées – questions », suis également victime parfois de l’informatique, ou la forme peut parfois primer sur le fond. Lors de longues lettres d’échanges à mon grand père quand j’étais jeune, je me souviens de ses commentaires. Cà t’as plu ? Tu as fait une faute d’accord page 3 paragraphe 2. Quelques conseils pratiques ci après pour éviter ce genre de mésaventure.

http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/05/24/09005-20130524ARTFIG00484-les-entreprises-traquent-les-fautes-d-orthographe-de-leurs-salaries.php?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *