Et après Ségolène Royal, le secrétariat d’Etat aux transport est occupé par….

L’ancien Ministre des Transports !

Après des « tweets » incendiaires de sa part, c’est peu dire que la (re) désignation de Frédéric Cuvillier qui a dû se faire supplier par le Président Hollande de revenir, ne fait pas l’unanimité auprès des professionnels. Lire pour cela les réactions de la FNTR cp-fntr-090414 ou http://www.fntr.fr/sites/default/files/cp-fntr-090414.pdf ou de l’OTRE. cp_Nomination_de_Monsieur_Frédéric_CUVILLIER_la_réelle_politique_doit_s_imposer Il faut dire que celui qui a toujours défendu l’écotaxe se retrouve désormais sous les ordres de Ségolène Royal qui …souhaite « remettre à plat la taxe poids lourds ». Thèse qu’est bien obligé de reprendre celui qui était surtout ministre le la mer, ce jeudi sur RTL. Pour la petite anecdote, l’ex-ministre avait tout déménagé la semaine dernière de son bureau du boulevard Saint Germain. Il va falloir maintenant tout déballer les cartons partis pour Boulogne-sur-Mer ! Cela fait toujours travailler les déménageurs !1465177_725029580860250_1634714833_s

Il faut dire que sur le dossier de la lutte contre le travail illégal et les « low cost » venus de l’Est, le ministre avait lancé un chantier avec ses homologues européens qu’il serait bon de mener à bout.

Lire aussi http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/74655/l-ecotaxe-marque-la-prise-de-fonction-de-segolene-royal.html#&panel1-1 , sans parler des suites de la missions parlementaire écotaxe qui va rendre son rapport à la fin du mois.

Il faut dire également que les postulants pour travailler avec Ségolène ne se bousculent pas, et qu’avec Annick Lepetit un temps préssentie, la partie n’aurait pas été facile pour ceux qui l’ont côtoyée à la mairie de Paris sur les problèmes de 1509991_10202712746153958_795232848_ncirculation et de stationnement de poids lourd !

Au fait, il y avait bien la semaine dernière 2 « poissons », celui de la nomination de la présidente de l’OTRE au ministère (qui a été apprécié par certains d’entre vous qui me l’ont fait savoir) et celui de l’interdiction des poids lourds diesel à Paris. « Emprunté » au « flash transport», il ne s’agit (encore) que de fiction (pour le moment), puisque l’objectif reste bien de 100% de véhicules non-diesels à l’horizon 2020 ! http://viguiesm.fr/50-de-vehicules-non-diesel-a-paris-non-100/ C’est à dire demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 5+5=?