Nomination du nouveau gouvernement Valls

Comme l’a dit Jean-Luc Mélenchon, le Président Hollande « n’entend que de l’oreille droite ». Pourtant, pas grand chose de nouveau par rapport à 1993 et le gouvernement Bérégovoy http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/04/02/25001-20140402ARTFIG00155-remaniement-un-gouvernement-qui-rappelle-celui-de-pierre-beregovoy-en-1992.php avec Michel Sapin à l’Économie et le retour de Ségolène Royal à l’Ecologie (et aux transports ?) Ce point reste incertain, l’attribution ne figurant pas clairement dans l’arrêté de désignation du ministère.

1465177_725029580860250_1634714833_sLe ministère des transports a donc pour le moment disparu, n’étant plus rattaché de façon « visible » à l’écologie, mais gageons que dès la semaine prochaine, ce gouvernement qui ressemble au précédent verra désigner ses secrétaires d’état, et peut-être retrouverons-nous dès lundi Frédéric Cuvilliers aux transports, d’autant plus qu’il a un certain nombre de dossiers en cours chauds sur la table, dont l’Ecotaxe dont la commission parlementaire doit rendre son rapport à la fin du mois d’avril et la table ronde programmée également en avril des ministres des transports européens sur la concurrence déloyale des transporteurs de l’Est.

En tout cas, la nouvelle ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a fait une entrée fracassante en se prononçant clairement contre l’écotaxe et pour sa remise à plat http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/segolene-royal-veut-remettre-l-ecotaxe-a-plat-922713#xtor=EPR-226 et aussi http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/04/03/segolene-royal-veut-revenir-sur-l-ecotaxe_4395510_3244.html

Cette annonce a le don de réveiller la « grande » presse qui prend contacts avec les principaux opposants à l’écotaxe pour savoir ce qu’ils en pensent, mais elle agace également l’ancien ministre des transports qui affiche clairement sur son compte twitter son avis plutôt pro écotaxe :

compte twitter de Frédéric Cuvilliers: ‪#‎ecotaxe‬ La remise à plat ? Ça veut dire quoi ? A la veille du rapport que la mission parlementaire doit rendre …

Guillaume Pruvost Amertume?

Yann Viguié Ça veut dire qu’on n’en veut pas!

Yann Morizot Mr serait il jaloux ??? Et mauvais perdant

Ledoux Philippe Pour le transport c est bon . Cuvilliers Dans le baba bravo segolene tu es vraiment royal

Ledoux Philippe Bravo les bretons

Cette annonce énerve aussi les écolos http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140404.OBS2677/ecotaxe-les-verts-en-colere-contre-segolene-royal.html

Supprimer l’écotaxe, oui, mais pour la remplacer par quoi ? 1798104_740461075987512_1353037699_nL’idée de la vignette journalière limitée à 7 jours pour les véhicules étrangers qui sont sensés en cabotage de quitter la France tous les 7 jours refait son chemin, défendue notamment par l’OTRE encore cette semaine à la SITL.

Les transporteur français qui acquittent la taxe à l’essieu en seraient exonérés à la hauteur de cette taxe. L’idée est de taxer l’usage du réseau non concédé au temps passé et non dans une usine à gaz au Km, et ce quelque soit le réseau. Il ne s’agirait plus de taxer sur une base d’un réseau identifié de 10 000 KM, puis 15000 et toujours élargi, générant des km supplémentaires de recherche d’axes non taxés. Les portiques pourraient alors servir à vérifier que la vignette (ou la taxe à l’essieu) est bien acquittée.

L’objectif initial de la taxe était en effet bien de faire payer les étrangers qui utilisent nos routes sans prendre un centime de carburant ni payer de droit d’usage, taxes, cotisations sociales et impôts, et de réduire les distorsions de concurrence avec eux et non de les accroître !

Et un article un peu plus ancien mais qui doit rester dans le débat pour alimenter la réflexion: http://www.jobtransport.com/actualites/legislation/ecotaxe-pourquoi-sa-suspension-penalise-les-professionnels-du-transport/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *