Discrimination au travail

D’après les enquêtes menées par l’Ifop pour l’Organisation internationale du travail, un tiers des salariés estiment être l’objet d’une discrimination. Autant qu’en 2012, avec, en plus, la montée des discriminations physiques.

1. Le genre reste le facteur le plus préjudiciable avec 29% de victimes, contre 26% l’an dernier ! Écarts de salaire, plafond de verre, préjugés et déconsidération… Les femmes sont loin d’avoir gagné leur combat pour l’égalité.

2. L’apparence physique devient un critère majeur de discrimination (22%). L’obésité, en particulier, est désormais perçue comme un véritable frein à l’embauche par plus de la moitié des salariés.

3. La maternité est citée par 20% des personnes interrogées. Un «handicap» qui commence à atteindre aussi les pères.

4. L’origine ethnique défavorise aussi 16% des salariés. Ce chiffre reste constant, malgré les mesures légales, le CV anonyme ou les recrutements par simulation

Par ailleurs l’âge, premier frein de discrimination ? http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/l-age-est-le-premier-critere-de-discrimination-a-l-embauche-935082

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *