Les PV à l’heure européenne

Les étrangers paieront désormais les amendes reçues en France. Les Etats de l’Union européenne, sauf le Royaume-Uni, l’Irlande et le Danemark, s’échangeront les informations nécessaires pour faire suivre les contraventions. Le dispositif vise sept infractions (excès de vitesse, non-port de la ceinture de sécurité ou du casque, franchissement d’un feu rouge, conduite en état d’ébriété ou sous l’influence de drogue, circulation sur une voie interdite et usage du portable au volant). Malheureusement, rien ne permet de facilement contester une contravention reçue à l’étranger. Pire, rien n’oblige un étranger à payer son PV s’il le refuse, à moins d’un accord bilatéral entre la France et son pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 5+5=?