Le marché ne s’arrange pas, on dirait que tout s’agrave.

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/le-marche-de-la-location-de-plus-en-plus-bloque_374011.html

http://www.capital.fr/immobilier/actualites/l-immobilier-s-enfonce-dans-la-crise-les-prix-ploient-815097#xtor=EPR-226

http://www.capital.fr/immobilier/actualites/les-ventes-de-maisons-pourraient-chuter-de-25-en-2013-814462#xtor=EPR-226

http://www.capital.fr/immobilier/actualites/la-baisse-des-prix-de-l-immobilier-se-confirme-815922#xtor=EPR-226

Le marché de l’immobilier s’enfonce dans la crise. Sur un an, les ventes de logements anciens ont plongé de près de 12% à 709.000 dans l’Hexagone, selon les chiffres de l’Insee dévoilés par la Chambre des notaires Paris-Ile-de-France.

Ce coup d’arrêt impacte directement les prix et les volumes de déménagements.

Les Français ne bougent plus de chez eux! Selon l’Observatoire des loyers Clameur, publié mardi 26 février, la chute de la mobilité résidentielle s’est fortement accélérée en 2012. Début 2013, 26% seulement des locataires déménageaient. Avec la crise, ce mouvement de repli concerne toute la France et davantage encore les zones tendues. A Paris, par exemple, seuls 17% de locataires changent de logement.

Ce quasi-gel a privé l’offre locative de 95.000 appartements en 2012. Selon Michel Mouillart, professeur à l’Université Paris Ouest et auteur de l’étude, cette perte est essentiellement due à la suppression du PTZ+ dans l’ancien, laquelle aurait empêché beaucoup de primo-accédants modestes de quitter leur location pour devenir propriétaires.

http://www.maisonapart.com/edito/immobilier-gestion-du-bien/proprietaire-locataire/chute-des-constructions-de-maisons-individuelles-e-7775.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *