Il manque 500 000 logements, c’est un million (au moins) de déménagements !

Partant du principe que chaque logement construit, ou remis sur le marché, c’est au moins un déménagement amont et un aval (voire deux en cas de séparations, divorces ou mariages), le marché actuellement crise reste porteur, si l’encouragement du « parcours résidentiel » porte ses fruits.

Pour y parvenir, l’union nationale des propriétaires vient notamment de proposer des « logements low cost».

Des logements low cost pour faire face à la crise de la mobilité :

«Des immeubles sans ascenseurs et l’accès aux handicapés seulement au rez-de-chaussée.»
L’UNPI pointe aussi du doigt les normes sur l’accessibilité physique qui ont, selon elle, «tue l’accessibilité financière». Elle préconise la construction d’immeubles sans ascenseurs et de ne laisser l’accès aux handicapés qu’aux appartements situés au rez-de-chaussée.

Et avec monte-meubles obligatoires pour déménager ?

http://www.leparisien.fr/economie/immobilier/des-logements-low-cost-pour-repondre-a-la-crise-20-09-2012-2173387.php

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/des-logements-low-cost-pour-resorber-la-crise-du-logement_337529.html

Si les prix se montrent relativement stables, le nombre de transactions chute. Il est estimé à 788.000 sur les douze mois de juillet 2011 à juin 2012 sur l’ensemble de la France, soit une baisse de 4 % par rapport aux transactions conclues d’avril 2011 à mars 2012. Sur un an, même tendance : -3,3 % par rapport à la période allant de juillet 2010 à juin 2011. A Paris, le nombre de ventes est de 6.560. Résultat : la baisse entre le deuxième trimestre 2011 et le deuxième trimestre 2012 affiche -22%. Voir notamment:

http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/mobilisation_foncier_public_logement.asp et

http://www.maisonapart.com/edito/immobilier-gestion-du-bien/proprietaire-locataire/logements-anciens—les-prix-se-maintiennent-mais–7222.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *