Faut-il majorer la prime de nuit en déménagement et créer une prévoyance spécifique déménagement?

Thème déjà abordé ici http://viguiesm.fr/vous-avez-dit-travail-de-nuit/ les négociations amorcées en déménagement en 2014  prévoient la modification du point repère de la majoration de travail de nuit de porter prochainement la prime de nuit de 1, 96 à 2,06 €, soit plus de 5% de majoration en faisant passer l’indice repère de référence du coefficient 150 M au 150 D. Pourquoi modifier ainsi et aujourd’hui un accord de 2001? Dans quel intérêt et pour la prise en compte de quelle spécificité ? J’en reste interrogatif et dubitatif à part pour faire plaisir à certains et comme me disaient récemment d’anciens éminents négociateurs de la convention collective, on est bien loin des grands accords structurants comme le quadrimestre, l’encadrement des CDD d’usage ou la pénibilité.

La nuit c’est fait pour dormir ! et prendre en compte la spécificité de la nuitée en équipage lors de découchés pour motiver les salariés au déplacement, cela se conçoit.

Négocier sur les classifications, sur le chef d’équipe ouvrier et l’accès à la maîtrise, les nouvelles classifications des emplois émergeant, cela aussi fait sens !

Négocier la majoration de la prime de nuit ? Quel intérêt et pour quelle contrepartie ? Qu’en pensent d’ailleurs les transféreurs et déménageurs de bureaux et ceux qui on recours de façon importante au travail de nuit ?

Et pour l’adaptation du régime d’Inaptitude des Conducteurs IPRIAC à l’ensemble des déménageurs (et pour quel coût?) cette question sera à l’ordre du jour de la prochaine réunion paritaire fin juin à laquelle sera invité un représentant de Klesia – Carcept Prev afin de faire un point. Il est prévu un état des lieux de l’existant en matière de prévoyance et de prise en compte de l’inaptitude en déménagement et de voir ce qu’il est possible de faire au delà, l’IPRIAC semblant déjà largement sous-utilisée. Le dossier risque de s’avérer particulièrement complexe et deux nouvelles dates ont d’hors et déjà été retenues les 11 septembre et 23 octobre pour avancer dans ces négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 8+2=?