Ecotaxe (toujours)

Quelques actualité de la semaine: un pas en avant, un pas en arrière, vers une régionalisation? Et un Medef breton qui se fâche…. Tout d’abord un courrier du GEPR que nous ne pouvons pas renier…. http://www.gepr.fr/wp-content/uploads/2014/02/4005-Ministère_transports.pdf

mais aussi : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/portiques-ecotaxe-demons-1485051798104_740461075987512_1353037699_n

http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=33045&title=Le%20bras-de-fer%20sur%20l’%C3%A9cotaxe%20entre%20l’Etat%20et%20les%20acteurs%20%C3%A9conomiques%20de%20Bretagne%20continue

et certains députés proposent de « régionaliser » l’écotaxe http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/73450/olivier-faure-ps-je-suggere-de-regionaliser-l-ecotaxepoids-lourd.html

et le Medef se fâche en menaçant de boycotter le pacte d’avenir si l’écotaxe n’est pas reportée sine die http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/medef-breton-ce-sera-pacte-davenir-lecotaxe-27-02-2014-134436?utm_source=rss&utm_medium=ofentreprise&utm_campaign=rss_info_toute

Et une Chambre du Déménagement qui sera auditionnée fin mars par la mission parlementaire http://www.csdemenagement.fr/actualites/1353-la-csd-auditionnee-fin-mars-par-la-mission-parlementaire-ecotaxe.html et qui prend désormais assez clairement position contre l’écotaxe en écrivant.  « Le ras le bol fiscal est donc puissant dans ce secteur composé à plus de 69 % de TPE et 98 % de PME. Aussi il est évident que toute taxe, toute charge supplémentaire, devient insupportable pour les entreprises du déménagement et met en péril un équilibre économique déjà fragilisé par la conjoncture ».

Si écotaxe il devait y avoir, elle continue à prôner la répercussion sur l’ensemble du prix de déménagement et non sur le seul prix de transport, ce qui aurait pour effet d’éviter une usine à gaz (comment différencier dans le prix de traction la main d’œuvre liée à la conduite et celle liée à l’accompagnement (double équipage) ? Nous voyons mal en revanche comment les pouvoirs publics pourraient accepter qu’une profession gagne de l’argent sur la collecte d’un impôt, et répercute une taxe liée à l’usage des routes, sur la partie main d’œuvre à domicile, qui souvent en local notamment peut représenter plus de la moitié de la facture. En plus, le VUL et le travailleur illégal continueront de ne rien répercuter et nous rirons au nez avec notre écotaxe !Discount20130703_215111

Une réflexion au sujet de « Ecotaxe (toujours) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *