A combien d’heures d’amplitude a-t-on droit quand on prend son service la nuit?

200 réponses en une heure sur le site des routiers, dont les plus farfelues, un petit rappel s’impose.

L’amplitude n’est pas sanctionnable en tant que telle mais ne se définit que par rapport à un repos journalier, 11h en « normal », soit 24-11 = 13 h d’amplitude « normale », et comme repos réduit à 9h 3 fois par semaine, amplitude possible de 24-9 = 15 h 3 fois par semaine en « solo », Amplitude sur 30 h si on est en double (ou de l’Est ou hors code du travail national), donc amplitude théorique possible max de 30-11 = 19 h, mais après, on « coince » sur les temps de service, surtout de nuit, avec un litige persistant sur les 10 h de temps de travail de nuit (différent de temps de service) et sur la notion d’occasionnel (heures de nuit et de jour)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *