Recul historique de l’emploi à domicile et développement du travail au noir

Selon les données officielles communiquées par l’Acoss, le nombre total de particuliers employeurs (emploi à domicile et assistantes maternelles) diminue donc pour la deuxième année consécutive, et de manière plus marquée qu’en 2012: -2,5% sur un an, après -0,9% en 2012, à 2,8 millions.20130703_215111

Le nombre total d’heures rémunérées recule, lui aussi, confirmant la tendance observée ces quatre dernières années. Surtout il plonge: -5,7% sur l’ensemble de l’année, à 532 millions d’heures, après -3,1% en 2012 et 2011. Ce recul est lié à la baisse du nombre d’employeurs mais aussi au recul du nombre d’heures moyen déclaré par employeur, tombé à 198 heures (-2,7% sur un an). Pour la première année depuis la création de la Paje, le nombre d’heures déclarées pour l’emploi d’assistantes maternelles fléchit également, de -0,3% sur un an.

Cela ne veut pas dire pour autant que le secteur détruit des emplois. Le travail se fait simplement plus «au noir» et «au gris». C’est-à-dire que de plus en plus d’employeurs ont décidé de ne plus déclarer tout ou partie des heures effectuées par leurs employés à domicile. Selon une estimation de la Fedération concernée, pas moins de 16.500 emplois déclarés en équivalent temps plein ont été détruits dans le secteur en 2013. http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/12/18/20002-20141218ARTFIG00015-recul-historique-de-l-emploi-a-domicile-en-2013.php

Et en déménagement ? le dossier du travail illégal ressort enfin avec une dernière réunion paritaire avec l’ensemble des partenaires concernés le 6 janvier, dans la perspective de signature de la nouvelle convention de lutte contre le travail illégal mi janvier. Enfin, çà bouge, çà bouge….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 3+3=?