Doit on verser une prime de poids lourds pour un porteur de piano ?

Il n’existe pas au sens de la convention collective, de prime spécifique relative au portage pour les déménageurs, le port de charges faisant partie inhérente de l’activité de déménageur, et étant prévue dans leur définition de fonction.

Le seul paragraphe consacré au port de charges est relatif aux conditions d’aptitude, et notamment vis-à-vis de la médecine du travail au delà de 55 Kg, et dans la limite de 105 Kg.

En revanche, à défaut de précision dans les contrats de travail où dans les entreprises, il est d’usage dans un nombre important d’entreprises de déménagement de verser en sus des rémunérations, des primes, dont une prime appelée « de portage », ou « de piano », ou de « poids lourd » en fonction des entreprises, dont le montant est variable et peut être modulé en fonction du nombre d’étages, dont l’attribution est destinée à compenser la pénibilité et la technicité du port de piano ou de coffres-forts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 6+3=?