Mobil box est bien actif

La campagne de publicité de mobilbox dans le métro a le don de m’agacer, surtout pour le prix de traction proposé pour un Paris Bordeaux.

D’un autre côté, c’est peut être eux qui ont raison, et je ne peux m’empêcher de repenser à l’article p 14 du bulletin N° 34 de fin 2000 qui prévoyait déjà au moment de la perte du double équipage et des 35 heures que « le déménagement de demain se recentrerait peut être sur son métier de base, seul générateur de valeur ajoutée, emballage, conditionnement, montage démontage,  la traction pouvant être confiée à n’importe quel opérateur ferroviaire, artisan indépendant, opérateur britannique ou bulgare…  »

La famille Rousselet, créateur de Canal + et propriétaire de http://www.mobilbox.fr/mais également déjà auparavant des taxis G7 http://www.groupeg7.com/index.htmlde ADA ou de Homebox a peut être cette vision visionnaire de l’évolution d’un métier.

 

Leur vision ? on la trouve en page d’accueil de leur site :

« Le monde de demain ?
Nous le construisons aujourd’hui, dans tous les domaines où nous intervenons, avec chacun des entrepreneurs qui gèrent les marques de notre groupe.
Chaque jour, ces hommes et ces femmes agissent avec créativité, réactivité, dynamisme, optimisme et audace.
Chacun d’eux est convaincu que demain aura besoin d’innovation et de changement mais aussi de sens des responsabilités et de durabilité. Notre Groupe est fait de toutes
ces énergies, de tous ces désirs d’entreprendre.

C’est pourquoi, dans toutes nos filiales et à tous les niveaux, nous réunissons aujourd’hui les ingrédients qui nous font avancer, ensemble, vers demain.

Notre vraie force, c’est d’entreprendre.

Nicolas Rousselet
Président-Directeur Général Groupe G7

2 réflexions sur « Mobil box est bien actif »

  1. C’est très certainement une option intelligente pour l’avenir de nos entreprises, cette notion d’inciter certains particuliers à déménager eux mêmes me gêne mais c’est inévitable compte tenue du monde économique actuel.

    • Tout a fait, c’est sans doute l’avenir, tout comme supprimer le poinçonneur des Lilas ou de demander au client de passer et de scanner lui même ses articles en caisse. On peut néanmoins le regretter, surtout quand le concept n’est pas inventé par des déménageurs eux mêmes, mais par le fondateur de ADA et de Home Box. Demain, avec l’interdiction des hyper centres villes aux poids lourd, ce sera sans doute l’avenir… A la profession de s’en saisir et de réagir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 3+7=?