Ventes de logements, neufs et anciens toujours déprimées

imagesLes notaires viennent de publier leurs dernières notes de conjoncture qui est bon indicateur de la mobilité. La fin d’année 2013 a (un peu) rattrapé un début d’année catastrophique, mais rien n’est gagné pour 2014, surtout si l’on prend en compte la hausse au 1er mars dans la plupart des départements des frais de notaires (qui n’ont rien à voir avec les notaires mais sont liés à la hausse de la taxe départementale) et qui ont pu un peu accélérer l’activité par anticipation sur cette hausse dans certaines régions.

En Province, le nombre annuel de mutations a augmenté au rythme moyen de 1% par mois depuis février pour atteindre 723 000 sur l’année 2013.

En Ile-de-France au dernier trimestre 2013, les volumes de ventes ont progressé de 29% par rapport au 4e trimestre 2012, dont il faut rappeler la médiocrité. Ils viennent compenser le faible nombre de ventes du début d’année. Neuf et ancien confondus, près de 156 000 ventes de logements ont été enregistrées en 2013. L’activité a donc augmenté de 4% en un an, mais elle reste encore inférieure de 10% aux volumes de ventes de ces 10 dernières années.

Pour en savoir plus : http://www.notaires.fr/notaires/dossiers-de-presse et Communiqué immobilier commun CSN IDF notamment  Conférence nationale_diaporama province et IDFp 6 et 7 pour les volumes en France et 27 et 28 en Ile de France,  mise à jour le 27 mai suite à la prochaine conférence de presse.

et dans le neuf : http://www.capital.fr/immobilier/actualites/les-ventes-de-logements-neufs-toujours-deprimees-fin-2013-913473#xtor=EPR-226

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *