Fin des heures sup défiscalisées : réveil difficile et grincements de dents pour les salariés du transport

Entrée en vigueur en septembre, la fin des heures supplémentaires défiscalisées entraîne un manque à gagner mensuel de 40 euros pour un salarié au SMIC travaillant 39 heures. Et peut aller jusqu’à 100 euros dans le transport, les salariés ayant tendance à attendre que l’employeur compense ce manque à gagner…

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202354009722-fin-des-heures-sup-defiscalisees-le-dur-reveil-des-salaries-et-patrons-de-pme-504982.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* 3+5=?